December 6, 2022

Marche Financier

Idées commerciales actuelles

Selling Handmade Items on Etsy

Les investissements dans de nouveaux projets bondissent de près de 24% à Rs 3,64 lakh crore au trimestre de juin: rapport

Menés par les dépenses en capital du secteur privé, les nouveaux investissements dans les projets ont augmenté de 23,7% pour atteindre Rs 3,64 lakh crore au cours du trimestre de juin par rapport à la période de l’année précédente, selon un rapport. Toutefois, le montant est inférieur de 38,5 % à celui du quatrième trimestre de l’exercice précédent.

Au cours du dernier trimestre de l’exercice 22, les investissements dans les projets ont grimpé de 130,2% sur une base annuelle pour atteindre Rs 5,91 lakh crore, a déclaré Brickwork Ratings dans un rapport vendredi.

Les investissements dans les nouveaux projets ont régulièrement diminué depuis le début de la pandémie et ne se sont améliorés qu’au quatrième trimestre de l’exercice 22.

Cependant, les incertitudes dues à la guerre prolongée entre la Russie et l’Ukraine et les sanctions qui en résultent ainsi que la pénurie continue de puces et le scénario de hausse des taux d’intérêt ont pesé sur le sentiment d’investissement. Cela se reflète dans le nombre de nouveaux projets annoncés au premier trimestre de cet exercice qui a plus que diminué de moitié à 247 contre 545 au trimestre précédent, selon le rapport.

De même, le nombre de nouveaux projets proposés par le gouvernement est également tombé à 59, s’élevant à seulement Rs 32 700 crore tandis que le nombre de nouveaux projets annoncés par le secteur privé est passé à 188, avec des investissements proposés de Rs 3,3 lakh crore au cours du trimestre de juin. .

Au quatrième trimestre de l’exercice 22, les dépenses en capital privées s’élevaient à Rs 3,9 lakh crore tandis que celles du gouvernement s’élevaient à Rs 2,1 lakh crore.

Malgré des dépenses en capital plus élevées annoncées dans le budget, le gouvernement maintient ses dépenses en raison de la situation budgétaire contrainte, de la montée des pressions inflationnistes et du retard dans le décaissement du prêt de Rs 1 lakh crore aux États à taux d’intérêt nul, selon le rapport.

De plus, les États se sont montrés réticents à investir dans de nouveaux projets au cours du trimestre de juin. Sur l’ensemble des nouveaux projets annoncés par les gouvernements, seuls 8 % l’ont été par les États.

Le gouvernement a budgétisé Rs 7,5 lakh crore en dépenses d’investissement pour l’exercice 23, soit 24,5 % de plus que les estimations révisées pour l’exercice 22. PTI BEN RAM